Patiner à l’aide d’un jus à l’encre de chine



Une alternative aux jus acrylique et à l’huile ce sont les encres de chines. Leur premier, et non des moindres avantages, c’est de ne pas être agressif pour la peinture. Un jus à l’encre de chine n’est également pas nocif pour la santé et sans odeurs. Le jus ainsi créé est fin et permet une application précise.

Jus sépiaIl en existe de nombreuses marques. De mon expérience j’ai utilisé les « Pelikan » (l’encre couleur sépia en particulier). Très liquide et facilement diluable à l’eau il faut tout de même rapidement la frotter après application (plus rapidement qu’un simple jus) avec un chiffon très légèrement humide au risque d’avoir des traces persistantes difficiles à enlever.

La gamme Pelikan est très bien fournie en couleur (blanc, sépia, brun, noir, rouge). Dans le cas d’une patine pour avions, les couleurs classiques seront préférables (en particulier la sépia).

Jus sépiaPour ce qui est de leur utilisation, ces jus donneront entière satisfaction dans une gravure pour une teinte métallique ou encore pour reprendre la teinte quelques panneaux ça et là.

En conclusion, les encres de chine sont une très bonne alternative et méritent d’être employées.